Missions et objectifs du syndicat

Le syndicat a pour objet de mener une gestion cohérente des cours d’eau de son territoire.

Depuis le 1er janvier 2018, les Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) exercent la compétence GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations). Cette prise de compétence a été transférée, pour la partie GEMA, par les EPCI au Syndicat Mixte d’Aménagement des Bassins Versants du Trec, de la Gupie et du Médier, ce qui le rend responsable de la gestion et de l’entretien des cours d’eau de son territoire.

Missions du syndicat

Le syndicat  prend en charge l’organisation d’un Programme Pluriannuel de Gestion (études, états des lieux, diagnostic, propositions d’intervention), la programmation et la réalisation des travaux, ainsi que les demandes d’autorisations spécifiques à ce type d’opération. Chaque intervention est réalisée après concertation avec les élus, les propriétaires riverains ainsi que les organismes et acteurs institutionnels concernés.

La majorité des interventions du SMATGM porte sur des aspects écologiques et environnementaux en faveur de l’écosystème rivière et de son bon fonctionnement. Une gestion régulière, c’est faire le choix de réaliser des travaux moins agressifs pour le milieu naturel, moins coûteux pour la collectivité et efficaces. Si l’ensemble de ces actions parait nécessaire, elles ne doivent pas conduire à un interventionnisme systématique, la rivière est un écosystème naturel et évolutif qu’il convient de respecter.

1 : La gestion de la ripisylve

Les rôles écologiques et paysagers joués par cette végétation sont importants, celle-ci a été délaissée et a subi en même temps des pressions anthropiques qui ont provoqué une dégradation de la végétation favorisant les érosions de berges ou l’apparition d’espèces envahissantes.

L’objectif est de maintenir sur la berge un couvert végétal diversifié au niveau des essences et des âges en privilégiant les essences locales et adaptées.

2 : Protection de berges

Le but est d’accroître le maintien et la stabilité de la berge lorsque certains secteurs sont soumis à l’érosion si les enjeux le nécessitent.

Pour des raisons écologiques et financières et grâce au savoir-faire des technicien de rivière, les techniques issues du génie végétal sont utilisées.

3 : Gestion des embâcles

Les embâcles peuvent générer des perturbations au niveau de l’écoulement de l’eau.

Les interventions consistent à les démonter mais pas de façon systématique car ils peuvent avoir des répercussions positives sur le milieu (caches à poissons, biotope spécifique).

4 : Restauration hydromorphologique

Le syndicat réalise depuis 2018 des travaux de restauration hydromorphologique sur les cours d’eau de son territoire.

En effet le recalibrage réalisé sur les cours d’eau du territoire il y a une cinquantaine d’années, entraîne aujourd’hui des dysfonctionnements hydrauliques, les rivières sont trop encaissées, en sur-largeur et les écoulements en période chaude sont quasi inexistants. Le SMATGM procède à la pose de banquettes minérales, d’épis ou de blocs dans le lit mineur des ruisseaux afin de « pincer » le lit, ceci a pour effet de redynamiser les écoulements, améliorer la qualité de l’eau et créer des habitats.

5 : Lutte contre les espèces indésirables

L’influence des activités humaines sur nos rivières a contribué à la modification de leur milieu, ainsi sont apparues des espèces indésirables pour les écosystèmes aquatiques.

Elles possèdent des capacités et des stratégies de reproduction très performantes (ragondins) et adoptent un comportement agressif puis colonisent le milieu par peuplement mono-spécifique (robinier, ailante, jussie) au détriment de la biodiversité.

Les actions de lutte sont les coupes sélectives, l’arrachage, les fauches répétitives et le piégeage.

6 : Formation, sensibilisation, information

Le SMATGM a aussi pour rôle d’informer et de conseiller les élus locaux et les propriétaires riverains sur l’évolution des dossiers et procédures concernant la rivière, les droits et devoirs de chacun.

Ces pratiques sont maintenant reconnues et conseillées par l’ensemble des acteurs de la gestion des cours d’eau. Cette reconnaissance apporte une légitimité favorisant la qualité des discussions avec les services de l’Etat et les partenaires financiers.

A cette démarche globale de gestion durable de l’espace rivière sont intégrées au fil du temps les évolutions réglementaires et sociétales.

Au-delà des interventions réalisées sur les cours d’eau, le SMATGM mène des actions de développement local s’inscrivant dans une logique d’aménagement du territoire, avec la volonté d’impliquer des acteurs issus de domaines variés, contribuant ainsi à la réalisation d’applications locales, concrètes et concertées.

Besoin d'aide ou de renseignements ?

Contactez nous par téléphone au 05 53 88 28 37 ou en cliquant ci-dessous pour accéder à notre formulaire de contact.